L’histoire de Linda

Linda participe à l'étude de faisabilité.

Mon mal de dos a commencé il y a 32 ans après la naissance de mon fils aîné. Je pensais à l'époque que mon mal de dos était normal quand on attendait un enfant. Je suis ensuite allée voir un médecin qui a fait faire des radios, mais il n’y avait pas de quoi s'inquiéter. Je n'ai donc rien fait de spécial et n'ai même pas pris de médicaments, sauf de temps en temps un analgésique pour que la douleur passe et j'ai continué à travailler.

Puis il y a une dizaine d'années, mon dos me faisait si mal que je pouvais à peine marcher. Je suis allée voir un médecin qui a pris une autre série de «clichés » mais qui ne pouvait rien faire d'autre pour moi. J’ai continué à avoir mal et 8 ans plus tard je suis allé voir un autre médecin qui m'a fait faire de la physiothérapie avec des machines d'exercice, deux séries de 32 séances chacune, mais cela n'a pas aidé. J’ai alors été orientée vers une clinique spécialisée où l'on m'a fait des injections dans le dos, qui ne m’ont pas plus aidées.

Rien ne marchait et la douleur était toujours là. Il me fallait une éternité pour sortir du lit le matin et être gênée dans mes activités quotidiennes, ça me rendait aigrie. Je devais toujours m'asseoir rapidement ou m'allonger pour faire baisser la douleur, ou alors je prenais des analgésiques. Je ne pouvais plus rien faire. Je ne pouvais pas passer l'aspirateur, je ne pouvais plus jouer avec nos petits-enfants. Je travaillais toujours à l’épicerie du mieux que je pouvais, mais je pouvais enchainer les prises d’antidouleurs avant même de commencer à travailler. Se pencher pour atteindre les produits dans le présentoir était devenu presque impossible pour moi.

Il y a environ 2 ans, j’ai rencontré un autre médecin qui m’a proposé de participer à une étude clinique. « Seulement si vous voulez, pas d’obligation bien sûr » m’a-t-il dit. Il a expliqué qu'il utilisait une petite boîte pour stimuler l'activation des muscles dans le bas du dos. Il a posé beaucoup de questions et a fait de nombreux tests, j'ai pensé que ça valait le coup d’essayer.

Lorsque le dispositif est implanté sous la peau, ils vous donnent une télécommande pour l'activer.

J’ai commencé le programme, démarrant l’appareil le matin et le soir, 20 minutes à chaque fois. Je décrirais ça comme des vibrations dans les muscles du dos. Je me sentais vraiment bien et à certains moments je me suis même endormie pendant le traitement. C’était très agréable.

Très vite, j'ai commencé à sentir une différence et ma douleur a commencé à se résorber. Ils mesurent la douleur sur une échelle de 0 à 10. Au début, ma douleur était de l'ordre de 8 ou 9 sur cette échelle. Puis, après quelques mois, j’allais mieux, je dirais 4 ou 5, et après plus ou moins six mois je ne sentais plus de douleur. Aujourd'hui, un an et demi plus tard, je suis toujours à 0. Aucune douleur.

À la maison, mon mari et mes enfants sont heureux parce que j'ai arrêté de me plaindre à cause de la douleur. Je peux jouer avec mes petits-enfants, je peux aller faire des promenades à vélo, ce qui était impossible avant. Comparez ça à devoir rester sur les genoux juste pour sortir du lit le matin. Ce n'est pas une vie ! Ça a vraiment changé mon quotidien. »